Inscription à notre newsletter

Suivez notre actualité, nos dernières innovations et découvrez nos publications en avant-première.
N'attendez plus et inscrivez-vous !

Sélectionner votre profil

[recaptcha]

Merci de vous etre inscrit !

Pierre Mandy, IT Data Analytics Leader chez General Electric

Donnez-nous votre avis sur cet article
Envoi
User Review
4 (3 votes)

Chaque mois, découvrez notre People à la Une ! Ce mois ci, c’est Pierre Mandy, IT Data Analytics Leader chez General Electric qui joue nous parle Data !

Monsieur Mandy, pouvez-vous nous parler de votre carrière et votre parcours ?

Bien sûr ! Je travaille depuis plus de 16 ans dans la Business Intelligence. Après une formation d’ingénieur civil (cursus polyvalent) à la Faculté Polytechnique de Mons (Belgique), j’ai commencé ma carrière en mars 1999 chez Umanis.

People à la Une : Pierre Mandy, IT Data Analytics Leader chez General Electric

 

A l’époque, juste avant le boom de l’an 2000, les métiers de l’informatique étaient en pleine expansion. Umanis recrutait pour développer ses nouveaux bureaux à l’international. Durant quelques mois, j’ai été formé à Paris sur les technologies BI avant de rejoindre le bureau de Bruxelles en tant qu’ingénieur d’études. Pendant 3 ans, j’ai été missionné à la Banque Nationale de Belgique et chez Global Telesystems Europe, une société de télécom, avant d’être le responsable local du bureau belge d’Umanis. J’ai ensuite enchainé, à partir de 2002, quelques missions à Londres (Masterfood), puis à Paris (Bouygues Telecom, Lafarge, Unilever).

En 2005, j’ai eu l’opportunité de rejoindre Areva T&D en tant que Chef de Projet BI. A mon arrivée, j’ai participé à la mise en place de l’activité Business Intelligence et à la construction d’un Datawarehouse Achats.

En 2009, cette branche d’AREVA a été rachetée par les groupes Alstom et Schneider Electric. Une séparation des équipes BI a été opérée et je suis devenu Responsable des applications BI d’Alstom Grid (en 2011), puis Responsable Business Intelligence du Groupe Alstom (en 2012). En Novembre 2015, un nouveau rachat par General Electric a été opéré et nous sommes en train de nous intégrer à la Business Intelligence existante de General Electric. Depuis début 2016, je suis IT Data Analytics Leader au sein de la brande GE Corporate et supervise une équipe de 25 personnes.


Justement, pouvez-nous dire ce qu’est General Electric aujourd’hui ?

General Electric est un des dix plus grands conglomérats industriels mondiaux. Il a été créé en 1892 par le célèbre scientifique Thomas Edison, pionnier historique et inventeur de l’électricité, du cinéma et du son. Il regroupe aujourd’hui plus de 370 000 collaborateurs dans le monde, rassemblés à travers 36 filiales, elles-mêmes présentes dans 142 pays. Aujourd’hui, General Electric se divise en plusieurs branches métiers, très différentes : l’énergie (GE Power, GE Renewable, GE Energie Management), la santé (GE Healthcare), l’aviation (GE Aviation) ou la banque (GE Capital).


À quelles problématiques êtes-vous confronté au quotidien ?

Aujourd’hui les immenses quantités de données générées évoluent très vite et encore plus rapidement qu’auparavant. Le « time to market » s’est fortement réduit au fil des années. Nous devons continuellement innover et trouver des nouvelles solutions BI agiles et performantes.

La cohérence des outils, des règles de gestion et des données est primordiale. Nous travaillons avec des métiers très différents (réseaux électriques, trains, aviation, génération d’électricité, etc.) et même au sein des métiers, les lignes de produit ont souvent des règles de gestion très différentes pour des indicateurs similaires.

Tout le monde n’a pas les mêmes attentes ! Nous devons continuellement jongler avec cela et avec des référentiels très hétérogènes ou des sources de data multiples. La gouvernance BI (la gouvernance des data en général) est un facteur clé de réussite pour s’assurer de la cohérence fonctionnelle et technique des applications. La gestion de la qualité de data reste aussi un challenge de tous les jours pour s’assurer de la fiabilité de l’information mise à la disposition des décideurs de l’entreprise.
La réduction et l’optimisation des coûts sont également très importantes. Nous avons beaucoup rationalisé et mutualisé nos plateformes En deux ans, nous sommes passés de 10 plateformes BI à 5 et avons considérablement industrialisé nos services. Pour vous donner un exemple, en quelques années, nous avons déployé 4 Hub de support et de développement dans des pays à bas coûts (Pologne, Slovaquie, Inde et Roumanie). Nous gardons cependant la maîtrise fonctionnelle et technique en France, afin de s’assurer d’un service de proximité avec nos décideurs qui sont essentiellement basés au siège à Paris.

People à la Une : Data Warehouse et Data Hub chez General Electric


Aujourd’hui, quels projets menez-vous conjointement avec Umanis ?

Nous avons eu l’occasion de réaliser plusieurs projets avec les équipes d’Umanis.
En mars 2014, Umanis, en tant que spécialiste de la data, a réalisé un projet de migration BO (Business Object). Les équipes d’Umanis nous ont accompagnés sur la méthodologie à adopter afin de réussir le passage de l’ancienne version à la nouvelle version sans rupture de service. Elles nous ont également épaulés sur la définition de l’architecture, l’optimisation des usages et l’intégration des nouvelles fonctionnalités. Nous avons dû assurer la conversion de plus de 26 000 documents pour 2000 utilisateurs !
En 2015, Umanis a réalisé des projets concernant l’évolution fonctionnelle de nos Data warehouse dédiés aux Achats, à la RH et à la Finance, sur Informatica, Datastage, Qlikview et BO. Umanis est aussi intervenu sur des projets de séparation des applications BI avec Alstom et sur l’intégration de celles-ci avec les applications de General Electric.
Aujourd’hui, Umanis assure aussi la maintenance quotidienne et le développement de certaines applications.


Quel bilan pouvez-vous dresser de votre collaboration avec Umanis ?

Le bilan est positif ! Nous sommes très satisfaits de notre collaboration avec les équipes d’Umanis, avec qui nous travaillons depuis plus de 10 ans. Nous avons toujours bénéficié d’un service de qualité. Nous savons que nous pouvons nous appuyer sur un savoir-faire et une expertise fonctionnelle et technique reconnue pour nous accompagner sur nos projets depuis la définition des besoins jusqu’à la livraison de nouvelles applications.

Pour 2016, nous avons de nombreuses attentes sur des problématiques de Big Data (GE est très en avance sur les nouvelles technologies) et nous espérons qu’Umanis saura nous apporter, une fois de plus, une réponse appropriée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *