Inscription à notre newsletter

Suivez notre actualité, nos dernières innovations et découvrez nos publications en avant-première.
N'attendez plus et inscrivez-vous !

Sélectionner votre profil

[recaptcha]

Merci de vous etre inscrit !

Pourquoi 2018 est-elle l’année de l’IA ?

Donnez-nous votre avis sur cet article
Envoi
User Review
3 (2 votes)

Selon Forrester, 70% des entreprises vont déployer une forme d’intelligence artificielle cette année. Grâce à l’automatisation de nombreuses tâches, à l’amélioration de beaucoup d’autres qui facilite le travail, la combinaison du machine learning et du big data, l’IA devient plus concrète et utile.

Les logiciels IoT en plein essor

Selon le cabinet IDC en 2018, les logiciels IoT dont les outils d’analytics et d’IA font partie, constituent la deuxième source de dépenses. Actuellement, des algorithmes capables de mettre en lumière les données les plus pertinentes pour améliorer la production sont développés : détection d’anomalies en temps réel, maintenance prédictive, monitoring de l’environnement, des énergies consommées, etc. L’objectif cette année pour les fabricants industriels, les constructeurs automobiles, les spécialistes de la supply chain ou encore les grosses exploitations agricoles est de pouvoir anticiper et gérer plus précisément leurs activités.

Les services IT toujours en hausse, tirées par la consommation de Data

L’application du machine learning, de l’intelligence artificielle et de l’analytics aux services des technologies IoT va permettre aux entreprises d’accomplir en partie leur transformation numérique. Les services IT restent sur une tendance croissante entre 4 et 5% en 2018 et 2019. Ce secteur est porté par le développement des projets sur différents axes : Internet des objets, intelligence artificielle, services connectés, robotisation avancée. Beaucoup d’entreprises souhaitent être épaulées pour créer de la valeur avec ces nouveautés technologiques et inventer ce que sera l’entreprise demain.

L’agent intelligent devient incontournable

Avec l’avènement des technologies, le marketing des entreprises passe aujourd’hui aux mains des clients. Par la collecte des préférences, des comportements, des transactions et des émotions, l’IA va directement influencer 10% des décisions achat. Certes, ce modèle n’est pas nouveau. La différence aujourd’hui est qu’il est basé sur la relation émotionnelle entre l’agent intelligent et l’individu. En 2018, 10% des décisions d’achat vont être guidées par l’IA, ainsi l’impact économique réel des machines autonomes sera mesurable.

L’IA au service de l’open banking

Depuis janvier avec la directive DSP2, le secteur bancaire est entré dans l’ère de l’Open Banking. Les banques n’ont plus le monopole de leur trésor de données client. Elles doivent désormais partager avec leurs concurrents une partie de leurs données, dont l’accès aux comptes de paiement de leurs clients. Concrètement, les acteurs tiers vont pouvoir se connecter via des API à leurs services de façon simple et standardisée.

Cette année, plus de 50% des banques ne parviendront pas à exploiter le potentiel de l’open banking. Les banques traditionnelles vont devoir se remettre en question en se transformant en profondeur ou en s’associant aux Fintechs.  Aller au-devant des demandes du consommateur et y répondre rapidement, c’est grâce à leur expérience client incomparable que les Fintechs attirent autant les utilisateurs.

Pour soutenir cette concurrence, les acteurs traditionnels se doivent de moderniser leur modèle bancaire. Et c’est justement dans ce sens que l’intelligence artificielle a son rôle à jouer.

L’apparition des Digital twins dans les entreprises

Avec environ 21 milliards de capteurs et de terminaux connectés d’ici 2020 selon Gartner, des jumeaux numériques existeront pour des milliards de choses dans un avenir proche. À court terme, les jumeaux numériques apportent de la valeur en termes d’efficacité opérationnelle, de compréhension dans l’utilisation des produits et leur amélioration. Gartner prédit également l’évolution de modèles numériques plus sophistiqués, y compris ceux des humains ayant des données médicales précieuses, mais également l’évolution des systèmes d’exploitation commerciaux et des modèles de villes et de bâtiments.

One thought on “Pourquoi 2018 est-elle l’année de l’IA ?

  • 8 octobre 2018 at 15 h 50 min
    Permalink

    Je suis aussi d’accord que 2018 est l’année de l’IA. Il se peut même que l’année suivante sera pareille car l’IA n’est exploitée qu’à quelques pourcent seulement.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *